L’avenir du FSM / The future of the WSF

ASSEMBLÉE DE CONVERGENCE
12 août de 16h00 à 18h00

L’avenir du FSM
Une table de convergence proposée par le réseau Intercoll en collaboration avec l’ABONG (Brésil) et le CRID (France)
Pavillon des sciences de l’UQAM, 200 Sherbrooke ouest, Local SH-2429

***

Mis en place en 2001, le FSM a eu un parcours extraordinaire en établissant de puissants moyens de dialogue et de communication entre des milliers de mouvements populaires et d’ONG dans le monde. Au départ, le Forum était porté par une immense vague de changements, surtout en Amérique latine. Les premiers « âges » du Forum ont permis d’établir des passerelles entre ces mouvements et d’autres initiatives populaires dans le monde dans le cadre de ce qui est devenu le mouvement altermondialiste. Par la suite, le Forum a migré en Inde et en Afrique, tout en impulsant des forums thématiques et régionaux partout sur la planète. Dans ses dernières incarnations, le Forum s’est déplacé en Tunisie, le cœur du « printemps arabe » au moment où une nouvelle vague de mobilisations parcourait le monde (Occupy, Indignados, Carrés rouges, etc.).

 Aujourd’hui, le contexte a changé. Les États et le 1 % persistent en aggravant les politiques néolibérales (l’« austérité »). Parallèlement, l’espace des droits et libertés s’est restreint sous le couvert de politiques sécuritaires, liées à la militarisation croissante dans certaines parties du monde (l’« arc des crises », de l’Asie vers l’Afrique en passant par le Moyen-Orient). Une politique concertée vise à faire accepter une démocratie atrophiée, de même qu’un discours haineux qui vise certaines catégories de la population, ce qui est sous-jacent à la montée de mouvements de droite et même d’extrême-droite. Les frontières se ferment, au nom de la « sécurité nationale », laissant dans la misère des millions de réfugié-es et d’immigrant-es.

 Devant cela, les mouvements populaires sont interpellés : Comment développer de nouvelles stratégies pour résister aux assauts ? Comment construire les alternatives requises pour faire lever des projets basés sur la justice sociale, l’égalité, la paix et la protection de Pachamama ? Dans le sillon de ces développements, les mouvements qui participent au FSM ont entrepris une discussion pour explorer diverses questions :

  • Comment le FSM peut-il être pertinent dans ces moments difficiles ?
  • Comment peut-on améliorer le fonctionnement et la planification du Forum en tenant compte des besoins et des attentes de tout ordre ?
  • Le Forum sans être un « organe de direction » des mouvements peut-il se prononcer sur quelques-uns des grands enjeux qui confrontent les mouvements populaires ?
  • Quelles sont les modalités et les moyens dont nous disposons pour rendre le Forum plus inclusif et plus fonctionnel, tenant compte des contraintes existantes (notamment l’insuffisance des ressources et la fermeture (relative) des frontières) ?
  • Quel rôle pouvons-nous imaginer pour le Conseil international et d’autres instances créées par le Forum ?

Ce sont quelques-unes des questions que nous voulons aborder à cette table de convergence. La discussion vise à alimenter la réflexion en cours par les groupes membres du FSM, ainsi que le Conseil international qui poursuivra cette discussion après le Forum.

Proposition d’ordre du jour

16h00 Mot de bienvenue par le secrétariat international du FSM
16h10 Le FSM 15 ans plus tard (plénière)
16h30  Les grands défis (en sous-groupes)

o    Comment renforcer le FSM?

o    Quels sont les mécanismes pour améliorer le travail ?

o    Quelles plateformes de communication peuvent renforcer l’interaction ?

o    Quel rôle peut jouer le conseil international ?

17h00  Synthèse et perspectives (plénière)
18h00 Mot de la fin

 


CONVERGENCE ASSEMBLY
August 12 from 4pm to 6pm

The Future of the World Social Forum
Proposed by Intercoll (France) in collaboration with CRID (France) and ABONGE (Brazil)
Science Building of UQAM, 200 Sherbrooke West, Room SH-2429

***

Since its inception in 2001, the WSF has gone through a long way to establish links between thousands of social movements and NGO worldwide. In its first period, the Forum was surfing on a vast wave for change, particularly in South America. There and elsewhere, social movements took the offensive, creating new relationships around a diversified platform of ‘alter-globalization”. The Forum later moved to Asia, Africa, and the Middle East. The last encounters in Tunisia, in the heart of the Arab Spring, gave a new impetus, as well as mass mobilizations in so many countries and regions.

Obviously, the context is not the same today. Neoliberals after the 2008 financial crash have designed new strategies and tactics. The politics of fear have prevailed in many regions under the guise of “fighting terrorism”, which leads States to aggravate repressive policies and restrict rights and freedoms. In the arc of crisis stretching through Asia, the Middle East and Africa, the militarization has led to major breakdown and chaos. Elsewhere, the ultra-right is rising behind a discourse of fate, racism and islamophobia. In the meantime, millions of people are driven into exile, refugee camps and jails.

To confront this onslaught, social movements have to bring an appropriate response. The goal obviously is to organize new resistances and intensify the struggle for social justice, peace, and the defense of pachamama. It is going to be a tough battle! It is in this context that we want to use the opportunity of the WSF in Montreal to take stock and discuss methods and objectives that can make the Forum even more useful in this period. Some of the questions are:

  • How can the WSF increase its effectiveness as a mechanism of dialogue?
  • Can the WSF reform its own process by consolidating its internal democracy and designing effective means to support the process?
  • Can the Forum intervene politically on major issues without being the “central committee” of the movements and stimulate convergence and strategies?
  • How to tackle with apparently “technical” problems (that are really political) like participation in the decision-making by grass-roots organizations? How can the Forum build its resources?
  • What role can the IC play in this transition?

The Convergence assembly is set up to widen the discussion as much as it can be, get the feeling of the ‘base’ and help upcoming discussions by participating groups and the International Council.

Proposed Agenda

16h00 Welcome
16h10 Opening remarks
16h30  Small groups discussions

·         How to reinforce the Forum?

·         How to revise its policies, programs and operational modes?

·         How to design more efficient communication platform?

·         How to assure more inclusion and participation?

·         How to redefine the role of the International Council?

17h00 Synthesis and recommendations
18h00 End

 

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s